REHABILITATION DE MONASTERES
Accueil
MOGCHOK RINPOCHE
BOUDDHISME TIBETAIN
LES ACTIVITES
CULTURE TIBETAINE
Contact

retour à la page actions pour apaiser la souffrance

Réhabilitation des Monastères Mogchokpa Tashi Detchen et Silwa Tsel  

 

 

 

 

VAJRA YOGUINI

avant  rénovation

 

 

 

Histoire des monastères

 

Les monastères sont situés sur la montagne de Goeunpo Ri (montagne du protecteur) au dessus du village de Nyetang à vingt kilomètres de Lhassa.

Cette région est célèbre pour avoir été le lieu de résidence du grand pandit indien Atisha et de très nombreux yogis.

Au XIIième siècle Mogchokpa Rinchen Tseundru, disciple principal de Kyoungpo Neljor construisit un monastère appelé Tashi Detchen.

Jusqu'en 1959 ce monastère recelait de précieux ornements dont notamment de nombreuses statues, la collection des textes de la lignée Shangpa écrite à l'encre d'or,

ainsi que les deux stupas qui abritaient les restes du premier et du deuxième Mogchokpa.

Un deuxième monastère appelé Silwa Tsel fut construit à côté du premier par Jampa Yeshe, prédécesseur du Vénérable Mogchok Rinpoché.

Ce nouveau monastère abrite deux statues hautes de 7m : l’une de Mahakala à 6 bras et l’une de Vajra Yogini.  

A proximité des deux monastères se trouvaient de nombreuses grottes et huttes de méditations.

L’ensemble formait un vaste centre de méditation où moines, nonnes et laïcs mettaient en pratique les instructions spirituelles des lignées du bouddhisme tibétain.                                                                    
Malheureusement, durant la révolution culturelle, les monastères et tout ce qu'ils contenaient furent détruits, endommagés ou utilisés à d'autres fins. 

                  

Historique du projet

Le Vénérable Mogchok Rinpoché responsable de ce complexe souhaite lui redonner vie en reconstruisant les bâtiments, reconstituant une communauté religieuse et en assurant une éducation spirituelle de haut niveau.

.  

Cette réhabilitation a commencé en 1998 grâce aux dons des disciples Taiwanais de Rinpoché, avec la reconstruction du monastère de Silwa Tsel et de ses statues les plus magistrales.

A proximité des deux monastères se trouvaient de nombreuses grottes et huttes de méditations. L’ensemble formait un vaste centre de méditation où moines, nonnes et laïcs mettaient en pratique les instructions spirituelles des lignées du bouddhisme tibétain


 

 

VAJRA YOGUINI

avant  rénovation

 

PALDEN LHAMO

avant  rénovation

 

 

Le Vénérable Mogchok Rinpoché responsable de ce complexe souhaite lui redonner vie en reconstruisant les bâtiments, reconstituant une communauté religieuse et en assurant une éducation spirituelle de haut niveau.

Cette réhabilitation a commencé en 1998 grâce aux dons des disciples Taiwanais de Rinpoché, avec la reconstruction du monastère de Silwa Tsel et de ses statues les plus magistrales.   

  

Objectifs du projet

Les objectifs du projet s'inscrivent dans la volonté de préserver la culture et les traditions tibétaines. Ils participent également à la préservation des enseignements du Bouddha Shakyamouni.

Les objectifs du projet sont les suivants :

1.     Reconstruction du monastère de Tashi Detchen ;

2.     Développement de la communauté monastique ;

3.     Amélioration des conditions de vie des moines ;

4.     Reconstitution de la collection des precieux textes du Dharma.

Soutenir le projet

Pour réaliser le projet de Mogchok Rinpoché, préserver la culture tibétaine et sa tradition bouddhiste, nous avons besoin de votre aide et faisons appel à votre générosité.

Vous avez trois moyens pour effectuer une donation :

1.     Donation en liquide qui peut être effectuée avant ou après les enseignements.

2.     Donation par chèque établi à l'ordre de l'association "Tsetchen Kunkyab" :

 

Adressez votre chèque à  : Isabelle Vincendon - 15 rue des Italiens -95000 Cergy. 

Un reçu vous sera délivré en retour par courrier.

Pour tous renseignements complémentaires contacter Isabelle au 06 22 25 49 44

                                                                                                                                                                                                             

 

PALDEN LHAMO

après  rénovation

 

© 2017 essaime